Intempéries : Six morts, dont trois secouristes tués dans un accident d'hélicoptère

INONDATIONS Le Var et les Alpes-Maritimes sont repassés de vigilance rouge à orange pour les inondations, lundi à 6h

20 Minutes avec AFP

— 

De fortes pluies sont attendues toute la nuit
De fortes pluies sont attendues toute la nuit — Yann COATSALIOU / AFP

Un bilan humain très lourd, une semaine après un autre épisode méditerranéen qui avait déjà fait six morts. Six personnes sont mortes depuis dimanche sur la Côte d’Azur touchée par les inondations, dont trois secouristes qui se rendaient sur place, tués dans l’accident de leur hélicoptère. Le Var et les Alpes-Maritimes sont repassés lundi matin de vigilance rouge à orange pour les inondations.

Les trois occupants d’un hélicoptère du SDIS des Bouches-du-Rhône partis secourir des habitants touchés par les intempéries ont été retrouvés morts près de Marseille dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué le ministère de l’Intérieur. « Alors que leur hélicoptère se dirigeait vers Le Luc-Le Cannet (Var) afin d’assurer une mission de reconnaissance et de sauvetage, les liaisons radios et radar ont été rompues. Malgré l’engagement d’importants moyens de recherche déclenchés dans le cadre du plan SATER, les trois occupants de l’hélicoptère ont été retrouvés décédés à 1h30 du matin à proximité de la commune du Rove (Bouches-du-Rhône) », ont expliqué dans un communiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d’Etat Laurent Nuñez. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident.

La préfecture du Var a par ailleurs annoncé dimanche soir la découverte de deux corps sans vie. Le premier est un homme, à Fréjus. Il s’agit du propriétaire d’une pension pour chevaux, qui, voulant veiller sur ses animaux, a été emporté par les eaux. La seconde victime est un berger, retrouvé à l’intérieur de son 4x4 dans la commune de Saint-Paul-en-Forêt. Il était semble-t-il lui aussi sorti pour mettre ses bêtes à l’abri. Il avait aperçu pour la dernière fois alors qu’il tentait de franchir un gué. Un témoin avait alerté les secours.

Le corps d’une conductrice de 35 ans a été découvert en début d’après-midi dans une rivière dans les Alpes-de-Haute-Provence alors qu’elle avait pris la route dimanche soir depuis chez ses parents pour rejoindre Manosque. Son véhicule avait été découvert embourbé peu avant.

76 personnes mises en sécurité

Sous contrôle durant la journée, la situation s’est nettement aggravée dimanche soir. Les départements du Var et des Alpes-Maritimes ont été placés en alerte rouge pluie-inondation dans la matinée, face à un « épisode méditerranéen marqué ». Après les fortes pluies et les crues qui ont fait six morts sur la Côte d’Azur le week-end dernier, le traumatisme est encore présent. Si les précipitations attendues n’ont pas la même ampleur que la semaine passée, Météo-France avait évoqué des « risques de ruissellement et de débordement des cours d’eau côtiers très significatifs », sur des sols déjà gorgés d’eau.

A 21h30, 210 interventions avaient eu lieu durant la journée et 76 personnes au total été mises en sécurité, avec quatre victimes en « urgence relative ». De nombreuses interventions et reconnaissances étaient toujours en cours. Les secours étaient notamment engagés à Fréjus, où un quartier a été envahi par les eaux, ainsi qu’à Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens, deux communes déjà durement frappées le week-end dernier.

Des inondations à Mandelieu-la-Napoule et Cannes

Les Alpes-Maritimes étaient également durement touchées dimanche soir, avec plusieurs quartiers inondés à Mandelieu-la-Napoule et Cannes. A Mandelieu, « la ville est totalement sinistrée » a affirmé le manager général de la ville, David Konopnicki, cité par le quotidien Var-Matin, en craignant « une 3e vague très intense de précipitations » vers 22h00. « Les inondations vont être soudaines et nombreuses. La seule urgence à ce stade est de sauver des vies », a déclaré de son côté le maire de Cannes, David Lisnard, sur Twitter, selon qui « il y aura plus de particuliers sinistrés que le week-end dernier ».

Face à ces intempéries, la préfecture a annoncé dimanche soir la fermeture de tous les établissements scolaires, jusqu’aux lycées, à Cannes et Mandelieu ainsi que dans la commune de Pegomas.