Gers : Deux ados de 15 ans interpellés après l’incendie de la cathédrale d’Eauze, la piste sataniste écartée

ENQUETE Deux garçons de 15 ans ont été interpellés deux semaines après un important incendie dans la cathédrale d’Eauze, dans le Gers. La bêtise d’ado prend le pas sur la piste sataniste

H.M.

— 

La voûte d'une chapelle de la cathédrale d'Eauze.
La voûte d'une chapelle de la cathédrale d'Eauze. — Wikimedia

Vade retro satanas. La piste sataniste, un temps évoquée après l’important incendie qui a dégradé la cathédrale d' Eauze, dans le Gers, a du plomb dans l’aile. Deux semaines après le sinistre, France Bleu Occitanie affirme que deux adolescents de 15 ans viennent d’être placés en garde à vue.

Les deux jeunes suspects, originaires des environs et inconnus des services de police, auraient avoué leur participation aux faits.

Des joints et des cierges

Selon le récit qu’ils ont fait aux enquêteurs, ils sont rentrés dans la cathédrale Saint-Luperc d’Eauze pour s’abriter du froid et fumer quelques joints. Ils ont soigné le cadre, posant une bougie allumée sur la tête d’une statue de la Vierge et en disposant d’autres autour d’un crucifix. Puis ils sont repartis, en oubliant de souffler les cierges.

Le parquet d’Auch a confirmé à France Bleu que l’inscription « Satan est plus fort que Dieu » retrouvée sur une porte condamnée de la cathédrale est antérieure à l’incendie.

D’après Michel Gabas, le maire de la commune de 3.900 âmes, les dégâts à l’intérieur de l’édifice s’élèvent à 150.000 euros.

Une œuvre contemporaine vandalisée dans une église