Nord : Il vole un disjoncteur et plonge une rue entière dans le noir

FAITS DIVERS Une équipe d'Enedis est intervenue pour réparer les dégâts et rétablir le courant

Mikaël Libert
— 
La police est venue constater les dégâts (illustration).
La police est venue constater les dégâts (illustration). — Caroline Girardon

Mais quel était son projet ? Samedi soir, un acte de vandalisme a privé une rue de Bruay-sur-l’Escaut (Nord) de lumière pendant un certain temps. Un homme a dérobé un disjoncteur d’Enedis a-t-on appris, mardi, auprès de la police.

Vers 23h30, samedi, un riverain de la rue Jean-Jacques Rousseau contacte les forces de l’ordre pour leur signaler un vol en cours. Le témoin explique aux policiers qu’un homme a stoppé son véhicule près d’un coffre électrique de voie publique et qu’il est en train de s’affairer à démonter celui-ci. Pour preuve que l’individu ne fait pas que regarder, la lumière se coupe d’un seul coup dans la rue, plongeant le quartier dans le noir.

Le disjoncteur s’est envolé

Une patrouille de police est envoyée sur place et des techniciens d’Enedis sont prévenus. Les agents constatent en effet que le coffre électrique est ouvert et que des fils ont été arrachés. L’électricien, lui, explique aux policiers que c’est le disjoncteur qui a été dérobé.

De nombreux faits font état de vols de câbles électriques, notamment dans les lampadaires de voie publique, par des malfaiteurs attirés par le prix élevé du cuivre. Plusieurs communes de la région ont d’ailleurs été concernées par ce phénomène. Pour autant, les vols de disjoncteurs sont beaucoup plus rares.