Haute-Garonne: Avec la crue du Tarn, les débris du pont effondré de Mirepoix-sur-Tarn ont bougé

INTEMPERIES Le maire de la commune de Mirepoix-sur-Tarn a appelé à ne pas s’approcher des berges alors que les restes du pont suspendu ont bougé à cause de la crue du Tarn

B.C.
— 
Des plongeurs dans la rivière Tarn après l'effondrement d'un pont, à Mirepoix-sur-Tarn.
Des plongeurs dans la rivière Tarn après l'effondrement d'un pont, à Mirepoix-sur-Tarn. — Béatrice Colin / 20 Minutes

Avec les fortes pluies, la rivière Tarn a été en crue au cours de la nuit de samedi à dimanche, son niveau passant de 1 m à près de 5 m en moins de huit heures au niveau de Saint-Sulpice-sur-Tarn. La préfecture l’avait placé en vigilance jaune.

Depuis 8h du matin, la baisse du niveau de l’eau est amorcée selon le site Vigicrues, mais elle a laissé des traces à Mirepoix-sur-Tarn, là où un pont suspendu s’est effondré en début de semaine causant la mort de deux personnes.

Selon le maire de la commune de Haute-Garonne, Eric Oget, le tablier du pont qui gisait au fond de l’eau s’est déplacé sous la force des courants.

L’élu appelle les gens à la prudence et à ne pas s’approcher des berges dans le secteur.

La question du déblaiement des restes du pont ainsi que du camion qui se trouve au fond du Tarn est en cours d’étude par les services du conseil départemental, gestionnaire de cet axe routier, ainsi que par les services de l’Etat qui ont mandaté des entreprises pour voir comment extraire le poids lourd de plus de 50 tonnes.