Lot-et-Garonne : Son chien part en balade et revient avec une tête humaine dans la gueule

FAITS DIVERS La victime est un marginal décédé d’une mort naturelle à proximité d’une propriété

C.C.

— 

Gendarmes (illustration).
Gendarmes (illustration). — Mychele Daniau AFP

Macabre découverte faite par… un chien dans le Lot-et-Garonne. Le 1er novembre dernier, un golden retriever appartenant à une retraitée est en effet revenu à la maison avec une tête humaine dans la gueule après une balade à proximité de la propriété. Un véritable choc pour cette personne âgée vivant dans le vallon de Vérone, entre Agen et Foulayronnes.

Sur le moment, elle a immédiatement prévenu les forces de l’ordre. Après plusieurs heures de recherche, les gendarmes d’Agen ont fini par retrouver le reste du corps dans un gros tuyau, selon Sud Ouest. Il était en état de décomposition depuis un moment.

Pas d’intervention d’un tiers

Finalement, l’autopsie du corps a révélé ces derniers jours que la victime était un marginal d’une quarantaine d’années. Il était notamment enregistré dans les fichiers de la police nationale. Selon les analyses, il n’est pas décédé « d’une mort violente ou suspecte », précise le parquet d’Agen et il n’y a pas eu l’intervention d’un tiers. Il s’agit d’une mort naturelle sur les lieux de la découverte. La victime était notamment connue pour un état de santé fragile.