Charente-Maritime : Un chasseur mis en examen pour « homicide involontaire » après avoir tué un cueilleur de champignons

ENQUÊTE Le tireur aurait confondu la victime, un retraité de 77 ans, avec du gibier

C.C.

— 

Un fusil de chasse (illustration)
Un fusil de chasse (illustration) — Marisa Wojcik/AP/SIPA

L’enquête avance après le dramatique accident de chasse de vendredi dernier à Villars-les-Bois en Charente-Maritime où un cueilleur de champignons a perdu la vie. Il a été mortellement touché par le tir d’un chasseur qui l’aurait confondu avec du gibier.

Ce lundi, le tireur, un homme de 34 ans, a été mis en examen pour « homicide involontaire » selon France Bleu La Rochelle. Il a été placé sous contrôle judiciaire et son permis de chasse a été suspendu. Très choqué, il se trouve dans un « état psychologique fragile » explique le parquet de Saintes.

L’ONCFS semble confirmer la thèse de l’accident

Selon les premiers éléments, le chien du chasseur aurait marqué un arrêt et laissé croire à son maître qu’il était menacé par un sanglier. C’est alors que ce dernier a tiré avec son fusil sur le cueilleur de champignon. A la demande du parquet, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage s’est rendu sur les lieux et semble confirmer cette version du tir accidentel.

La victime, un retraité de 77 ans, n’a pas survécu à ses blessures.