Double meurtre de Montauban : Le fils d’une des victimes, et petit ami de l’autre, mis en examen et écroué

ENQUETE Un jeune de 17 ans a été mis en examen et écroué pour le double meurtre de Montauban. Il est le fils de la première victime mais aussi le petit ami de la seconde

H.M. avec AFP

— 

Illustration de la police judiciaire.
Illustration de la police judiciaire. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Deux femmes de 38 et 18 ans ont été tuées dans la nuit du 13 au 14 novembre dans un pavillon de Montauban.
  • Une jeune de 17 ans, fils de la victime la plus âgée et petit ami de la plus jeune, a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Que s’est-il passé dans huis clos familial d’un pavillon de Montauban dans la nuit du 13 au 14 novembre ? Le mobile des  meurtres d’Emilie, 38 ans, et de Laura, 18 ans, reste encore mystérieux. Mais les enquêteurs tiennent désormais un suspect principal en la personne d’un jeune de 17 ans. Il s’agit du fils de la victime la plus âgée qui était aussi le petit ami de la plus jeune. C’est lui qui avait découvert les corps et donné l’alerte en se réfugiant, blessé, chez des voisins.

Après avoir été soigné de ses blessures graves aux mains, il a mis en cause successivement deux personnes dont l’enquête n’a pas confirmé l’implication. Dans un communiqué, Laurent Czernik, le procureur de la République de Montauban, annonce que le jeune homme a été mis en examen pour « meurtre sur ascendant et meurtre sur concubin » et placé en détention provisoire dans un établissement pour mineurs, à Lavaur dans le Tarn, en attendant de comparaître mardi devant un juge de la détention.

Il nie toujours et a même livré une troisième version dans ses dernières déclarations, désignant une troisième personne. « Cette nouvelle version va bien sûr être vérifiée par le juge d’instruction », assure Laurent Czernik.

L’ex-compagnon de la mère disculpé

Emilie était agent immobilier à Montauban. Elle a été découverte au rez-de-chaussée de sa maison, tuée par balles, et présentait aussi des blessures à l’arme blanche au niveau du cou. Laura a été retrouvée sur le palier du premier étage, elle a succombé à un tir dans la poitrine.

L’ex-compagnon de la mère de famille avait aussi été placé en garde à vue jeudi. Ce trentenaire a été disculpé par les caméras de vidéosurveillance.