Deux-Sèvres : Un léger séisme de magnitude 3,7 ressenti samedi matin

TREMBLEMENT DE TERRE La secousse, d'une magnitude de 3,7, n'a pas fait de dégats

J.-L.D. avec AFP

— 

Un sismographe. (illustration)
Un sismographe. (illustration) — FREDERICK FLORIN / AFP

La terre a légèrement tremblé ce samedi matin vers 9 heures dans le secteur de Bressuire (Deux-Sèvres), dans le Centre-Ouest, où une secousse de magnitude de 3,7 sur l’échelle de Richter a été ressentie, sans faire de dégâts, ni de blessés, a-t-on appris auprès des sismologues et des services de secours.

La secousse d’intensité « faible » avait son épicentre dans le secteur de Saint-Pierre à Champ, à environ 30 km au nord-est de Bressuire et à 35 km au sud-ouest de Saumur (Maine-et-Loire), selon les données collectées par le Bureau Central Sismologique Français (BCSF) de Strasbourg, sur la base de quelque 74 témoignages.

Plusieurs épisodes sismiques en France en novembre

Les pompiers des Deux-Sèvres ont indiqué n’avoir reçu « aucun appel » et n’avoir effectué aucune intervention en lien avec cette secousse.

Le secteur, à la lisière des régions Pays de Loire et Nouvelle-Aquitaine, est situé dans une zone de sismicité « modérée » selon la cartographie de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). D’après le BCSF, trois séismes d’intensité de perception « sévère » à « très brutale » avaient été ressentis dans un rayon de 80 km autour de l’épicentre, en 1657, 1711 et 1772.

La France a connu plusieurs épisodes sismiques ce mois, près de Pau (magnitude 3,8), à Strasbourg (magnitude 3,1) et dans la vallée du Rhône, le 11 novembre, où une importante secousse de magnitude 5,4 a provoqué de nombreux dégâts en particulier au Teil (Ardèche), ville de 8.500 habitants proche de Montélimar (Drôme).