Rennes: Un ancien salarié reconnaît l'incendie de l'entreprise d'insertion Le Relais

ENQUETE Huit véhicules ont été détruits et la collecte des vêtements est perturbée

Camille Allain

— 

Un incendie a frappé l'entreprise d'insertion Le Relais à Acigné. Huit véhicules ont été détruits.
Un incendie a frappé l'entreprise d'insertion Le Relais à Acigné. Huit véhicules ont été détruits. — Le Relais

Quatre jours après l'incendie qui a frappé l'entreprise d'insertion Le Relais à Acigné, près de Rennes, un homme a été interpellé. Placé en garde à vue par les gendarmes, l’homme a reconnu les faits, précise le parquet de Rennes. Il s’agit d’un ancien salarié de l’entreprise. Il comparaîtra vendredi devant le tribunal correctionnel dans le cadre d'une comparution immédiate, ajoute le procureur de la République Philippe Astruc.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de dimanche à lundi sur le site d’Acigné, près de Rennes, où travaillent 115 personnes. Huit véhicules servant à la collecte des vêtements ont été détruits par un incendie. Des dizaines de sacs de vêtements qui se trouvaient à l’intérieur des camions ont également été détériorées.

La collecte perturbée

Contacté mercredi, le directeur du site Pascal Milleville avait admis que la collecte était « perturbée » mais que l’entreprise tentait de faire face en réorganisant ses tournées. « Il nous reste une quinzaine de véhicules qui ont pu être sauvés. On essaie de compenser en doublant les équipes. Nous avons déjà prévenu les collectivités que nous aurions du retard dans nos collectes », avait-il ajouté.

Une plainte avait été déposée à la gendarmerie et les enregistrements des caméras de vidéosurveillance avaient été saisis.