Ariège : Les gendarmes retrouvent le corps d’un randonneur en montagne

FAITS DIVERS Les vêtements retrouvés dans le secteur correspondent à ceux d’un promeneur porté disparu depuis deux mois

H.M.

— 

Les bureaux d'un peloton de gendarmerie de haute montagne. Illustration.
Les bureaux d'un peloton de gendarmerie de haute montagne. Illustration. — Rémy Gabalda - AFP

La macabre découverte a eu lieu mardi, en fin de matinée, sur la commune ariégeoise de Verdun. Les gendarmes de Peloton de gendarmerie de haute montagne​ (PGHM) ont retrouvé le corps d’un homme, très dégradé. Les militaires n’étaient pas déployés par hasard sur les hauteurs du col d'Arques. La veille, des chasseurs y avaient repéré des vêtements qu’ils avaient ramenés à la gendarmerie. Ces habits correspondaient à ceux d’un septuagénaire habitant la commune et porté disparu depuis le mois de septembre alors qu’il était parti se promener.

Le procureur de la République de Foix reste toutefois prudent : « Bien que divers éléments peuvent laisser penser à un lien entre cette découverte et une récente disparition de personne, des investigations demeurent en cours afin de s’assurer de l’identité du défunt ainsi que des causes de la mort. Une autopsie a été ordonnée par mon parquet et se déroulera le 15 novembre 2019 », indique Laurent Dumaine.

Cette autopsie aura notamment « pour objectif de tenter de déterminer les causes de la mort ainsi que l’identité du défunt. »