Manche : Une famille entière intoxiquée avec des champignons achetés sur le marché

SANTÉ A cause de la météo, les champignons ont un risque accru d’être toxiques à la consommation

avec agence

— 

Illustration d'un champignon.
Illustration d'un champignon. — ALLILI MOURAD/SIPA

Plusieurs membres d’une famille, qui avaient acheté des champignons sur le marché d’Octeville (Manche) ce dimanche, ont été victimes d’une intoxication alimentaire. Vendus par un particulier, ces champignons de type coulemelle n’étaient pas comestibles, rapporte La Presse de la Manche.

Dans un communiqué, la préfecture de la Manche invite « les personnes qui auraient également acheté des champignons auprès de ce vendeur occasionnel » à ne pas les consommer. A cause de la météo, « une forte augmentation du nombre d’intoxications est observée sur l’ensemble du territoire national », ajoute le document préfectoral.

Des règles strictes de cueillette et de vente

La préfecture recommande aussi aux vendeurs qui seraient tentés d’écouler leur cueillette d’être particulièrement prudents. En effet, « certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles, indique le communiqué. Il convient également de ne jamais proposer de champignons cueillis à de jeunes enfants. »

La cueillette de champignons est strictement réglementée. Les vendeurs n’ont pas le droit de vendre ou donner des champignons qui auraient été cueillis dans les forêts domaniales. Les cueilleurs ne doivent pas prélever plus de 5 kg de champignons et ceux-ci sont réservés à un usage strictement personnel.

La vente obéit également à une réglementation. Un vendeur doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés. Il doit s’acquitter d’un droit de place auprès de la mairie en cas de vente sur le marché et obtenir une permission de voirie pour écouler son stock en vente directe.