Rouen : Une étudiante soupçonnée d’avoir provoqué un incendie dans sa résidence universitaire

ÉVACUATION La jeune femme de 20 ans, qui souffre de troubles psychiatriques, aurait mis le feu à son matelas

avec agence

— 

Photo d'illustration d'une résidente du Crous dans sa chambre
Photo d'illustration d'une résidente du Crous dans sa chambre — Fred.Scheiber

Un incendie s’est déclaré dans une résidence universitaire située sur le campus de Mont-Saint-Aignan, près de Rouen ( Seine-Maritime), dans la soirée de mercredi. Après l’intervention des secours et juste avant l’arrivée des policiers, une jeune résidente de l’établissement, âgée de 20 ans, a confié à une responsable du Crous avoir mis le feu à son matelas, explique France Bleu Normandie.

Elle a immédiatement été interpellée par les forces de l’ordre rouennaises avant d’être placée en garde à vue. D’après les premières informations communiquées par la police et relayées par la radio locale, elle souffre de troubles psychiatriques.

Des étudiants vont devoir être relogés

L’intervention rapide des sapeurs-pompiers a permis d’éviter la propagation des flammes. Soixante-dix personnes ont été évacuées. L’incendie a finalement touché un appartement du rez-de-chaussée ainsi que certaines parties communes de la résidence universitaire.

Une quinzaine d’étudiants ont été pris en charge par les secours après avoir été « légèrement intoxiqués par des fumées », rapporte France Bleu Normandie. Deux d’entre eux étaient encore hospitalisés ce jeudi midi mais leurs jours ne sont pas en danger. À cause de l’incident, 120 élèves sont dans l’obligation d’être relogés.