Aix-en-Provence : Une alerte attentat déclenchée dans un lycée pour un simple insecte

PANIQUE Des élèves du lycée Cézanne, à Aix-en-Provence, ont paniqué lorsqu’un bourdon est entré dans leur classe. Les policiers sont intervenus rapidement, croyant à un attentat

J.S.-M.

— 

Un bourdon (photo d'illustration).
Un bourdon (photo d'illustration). — Pixabay

L’effet papillon a été théorisé au Massachusetts en 1972 ; l’effet bourdon aura été inventé le 5 novembre 2019 à Aix-en-Provence. Le passage d’un insecte dans une classe du lycée Cézanne a provoqué une alerte attentat, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de France Bleu Provence.

« L’information qui nous était donnée par les messages d’alerte, c’est que des élèves étaient séquestrés dans une classe, relate une commissaire de police à 20 Minutes. Face à cela, on part forcément sur une configuration attentat. » Des dizaines de policiers sont donc rapidement arrivés au lycée Cézanne, lourdement armés : « Face à un assaillant qui peut être armé d’une Kalachnikov, nos (pistolets) SIG-Sauer ne font pas le poids », relate cette même source.

La (fausse) alerte lancée par des parents

Les agents ont rapidement compris qu’il s’agissait d’une fausse alerte. Ce n’est pas le lycée qui en est l’auteur, mais des parents d’élèves, selon un porte-parole du rectorat : « L’alerte n’a pas été lancée par l’établissement mais par des parents, qui avaient été prévenus par textos par les élèves de la classe au-dessus, qui avaient été confinés par leur professeur. » Ce dernier n’a fait qu’appliquer les consignes de l’Education nationale.

Le calme est revenu rapidement. Et les élèves de la classe « attaquée » par le bourdon ont été sermonnés par les policiers, qui avaient mieux à faire que chasser cet insecte, généralement peu agressif.