La Réunion : Une main et un avant-bras découverts dans l’estomac d’un requin-tigre

RESTES Les restes pourraient être ceux d’un touriste écossais porté disparu depuis samedi, alors qu’il se baignait dans le lagon de l’Hermitage à l’ouest de La Réunion

20 Minutes avec AFP

— 

Un requin tigre.
Un requin tigre. — STEFAN SAUER / DPA / AFP

Des scientifiques ont découvert, ce mardi, une main portant une bague et un avant-bras dans l’estomac d’un requin-tigre pêché près de l’île de la Réunion, ont annoncé des sources judiciaires, ce mercredi.

Des scientifiques du centre de sécurité requin (CSR) ont découvert les restes humains alors qu’ils procédaient à l’autopsie de plusieurs squales de plus de trois mètres. Les requins ont été pêchés, lundi et mardi, dans le cadre de la recherche en vue de réduire le risque requin à La Réunion.

Un touriste écossais porté disparu depuis samedi

Révélée par le site d’information clicanoo.re, l’information a ensuite été confirmée par des sources judiciaires. Les techniciens de la police scientifiques ont effectué des prélèvements sur la main et l’avant-bras. Des tests ADN seront pratiqués pour identifier avec certitude les restes humains.

Selon une source proche du dossier, l’épouse d’un touriste écossais porté disparu depuis samedi a formellement reconnu la bague se trouvant sur la main comme étant l’alliance de son mari. Bon nageur, l’homme âgé de 44 ans a disparu alors qu’il se baignait dans le lagon de l’Hermitage (ouest de La Réunion). La mer y est peu profonde et ne présente pas de difficulté particulière à l’exception d’une passe dans la barrière de corail donnant accès à la haute mer.

Onze attaques mortelles de requin depuis 2011

Ne le voyant par revenir, son épouse restée sur la plage avait donné l’alerte. Un important dispositif avait été mis en place pour retrouver le touriste. En vain. Les recherches étaient toujours en cours mardi lorsque les restes humains ont été découverts dans l’estomac du squale pêché à 7 kilomètres du lieu de la disparition du touriste.

A ce stade, il n’a pas été déterminé si le quadragénaire s’est noyé et a ensuite été ingéré par le requin-tigre ou s’il a été attaqué par l’animal. Depuis 2011, 24 attaques de squales se sont produites à La Réunion, 11 ont été mortelles. Plus de la moitié concerne des surfeurs ou des bodyboardeurs.