Béziers : L'école incendiée le soir d'Halloween devra être démolie

SINISTRE L'établissement a été ravagé par les flammes, dans la nuit de jeudi à vendredi

Nicolas Bonzom

— 

L'école des Tamaris, à Béziers, incendiée le soir d'Halloween
L'école des Tamaris, à Béziers, incendiée le soir d'Halloween — ROBERT FAGES/SIPA

L’école des Tamaris, à Béziers, incendiée le soir d’Halloween, devra être démolie, annoncent les services de la commune héraultaise. Robert Ménard (élu en 2014 avec le soutien du FN), le maire de la ville, a annoncé la nouvelle à l’équipe enseignante ce lundi matin.

Dix-sept classes ont été touchées, dont plusieurs ont été totalement détruites, dans ce sinistre d’origine criminelle, survenu dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le quartier de la Devèze. Ce lundi, 279 enfants n’ont pas pu retrouver le chemin des classes, et seront répartis dans d’autres groupes scolaires à partir du 12 novembre.

 

Un mineur mis en examen

Dimanche, un mineur de 15 ans, déjà connu de la justice, a été mis en examen, soupçonné d’avoir participé à l’incendie de l’école. Il avait été placé en garde à vue vendredi, soupçonné d’avoir jeté des pierres sur des policiers qui intervenaient sur les lieux du sinistre. Sa garde à vue avait été prolongée samedi, et étendue « aux faits d’incendies des deux établissements scolaires et d’un véhicule stationné à proximité », a indiqué ce dimanche après-midi le procureur de Béziers, Raphaël Balland. L’adolescent, qui a nié sa participation à l’incendie, été placé en détention provisoire.

Les investigations se poursuivent à Béziers, pour tenter d’identifier d’autres suspects.