Nice: Ils subtilisent les clefs du centre de rétention et s'évadent

FAITS DIVERS L’un des trois fuyards a été condamné à six mois de prison

M.Fr.

— 

Un trousseau de clés (Illustration).
Un trousseau de clés (Illustration). — GILE MICHEL/SIPA

Ils ont pris la poudre d’escampette. En douce, sans violence ni dégradation. Le 1er octobre, trois détenus du centre de rétention administratif de la caserne Auvare de Nice se sont enfuis… avec les clefs, rapporte Nice-Matin. L’un d’eux vient d’être condamné à six mois de prison.

Ces trois hommes sont tous des étrangers en situation irrégulière. Deux d’entre eux courent toujours dans la nature, après plus d’un mois de fuite. Seul un Tunisien âgé de 22 ans a été rattrapé par la justice. Il était jugé lundi pour « vol et réunion » et « soustraction à l’exécution d’une obligation de quitter le territoire français ».

Dans une pile de vêtements

D’après le quotidien local, le tribunal correctionnel de Nice ne le condamnera que pour la deuxième infraction. L’homme expliquera ne pas être à l’origine du vol des clefs, un autre détenu les ayant trouvées dans une pile de vêtements et de nourriture amenés par des proches. Les clefs du surveillant auraient fini là par inadvertance.