Toulouse : Grand prince, il paie sa tournée en discothèque avec des faux billets de cinéma

MOVIE MONEY Les serveurs de la discothèque se sont rendu compte de la supercherie

B.C.

— 

Illustration de billets de banque.
Illustration de billets de banque. — GILE MICHEL/SIPA

Ça s’appelle de la « movie money » et ces derniers mois, ces billets grossièrement imités pour les tournages de cinéma sont régulièrement utilisés par des clients peu scrupuleux. A Toulouse, c’est ce qu’a voulu faire en fin de semaine dernière un clubber.

Pour payer sa bouteille, ce jeune client d’une discothèque de la rue Gabriel-Peri, a sorti dans la nuit de jeudi à vendredi, une liasse de faux billets et a payé rubis sur l’ongle sa tournée.

Mais vraisemblablement, les serveurs connaissaient l’arnaque. Et les vigiles ont intercepté le filou, inconnu des services, jusqu’à ce qu’il soit amené au commissariat par les policiers.