Haute-Garonne : A Colomiers, père et fils cultivaient le cannabis sur la propriété familiale

FAMILY BUSINESS Un père de famille d’une cinquantaine d’années et son fils ont été interpellés jeudi à Colomiers. Ils avaient 22 kg de cannabis chez eux, sur pieds ou en sachets

B.C.

— 

Un plant de cannabis.
Un plant de cannabis. — Richard Vogel AP SIPA

« Producteurs de cannabis, de père en fils ». Cela aurait pu être le slogan imprimé sur les cartes de visite de deux membres d’une famille de l'ouest toulousain interpellés jeudi dernier par la police.

Depuis plusieurs jours, les membres de la cellule de renseignement opérationnelle sur les stupéfiants (CROSS), créée il y a un an par la police judiciaire et la direction départementale de la sécurité publique, accumulaient les renseignements sur cette petite entreprise familiale installée à Colomiers.

L’équivalent de 176.000 euros

Leurs collègues de la brigade territoriale Ouest sont intervenus chez eux et ont découvert une culture de pieds de cannabis, ainsi que des têtes cueillies et emballées, prêtes à la revente. Au total, ce père d’une cinquantaine d’années et son fils avaient en stock de pas moins de 22 kg de production maison, soit l’équivalent de 176.000 euros à la revente selon une source policière.

Ils ont tous les deux été placés en garde à vue. Déférés devant la justice, ils seront jugés ultérieurement.