Sète : Un gardé à vue s'enfuit et se jette à l'eau, un policier le sauve de la noyade

FAITS DIVERS Les deux hommes ont été transportés à l’hôpital, le policier souffrant d’une légère hypothermie

Jérôme Diesnis

— 

Sète (illustration)
Sète (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Un homme, âgé d’une trentaine d’années, a été sauvé de la noyade par un policier de 44 ans, dimanche, à Sète, dans l'Hérault, indiquent les services de police à 20 Minutes.

Recherché dans le cadre d’une enquête, l’homme s’est présenté en début d’après-midi au commissariat de l’Île singulière, où il a été interpellé et placé en garde à vue.

Il aurait fait mine de se sentir mal

L’individu est alors soupçonné d’avoir fait mine de se sentir mal, poursuivent les services de police. Les policiers l’ont alors fait sortir à l’extérieur, dans la cour du commissariat, qui était fermée. Mais lorsqu’un véhicule est entré, l’homme en aurait profité pour prendre la poudre d’escampette, avant de se jeter dans le canal pour tenter d’échapper aux policiers qui le poursuivaient.

L’homme commençant à se noyer, l’un des fonctionnaires n’a pas hésité à sauter dans l’eau glaciale du canal pour le secourir. Les deux hommes ont été transportés à l’hôpital, le policier souffrant d’une légère hypothermie, avant de ressortir dans la soirée.