Les faits se sont produits à proximité du Hangar à Bananes, quai des Antilles.
Les faits se sont produits à proximité du Hangar à Bananes, quai des Antilles. — F.Brenon/20Minutes

APPEL À TÉMOINS

Nantes : Onze personnes agressées en trente minutes, le parquet lance un appel aux victimes

Trois suspects ont été interpellés puis remis en liberté, faute de témoignages suffisants

Les faits remontent à la nuit de jeudi à vendredi, entre 1 h et 1 h 30. En l’espace d’une demi-heure, onze personnes ont été volées et agressées à coups de poing et de pied, quai des Antilles à Nantes, par un groupe de trois individus, indique la police.

Repérés par les caméras du centre de supervision urbain (CSU) situées au Hangar à Bananes, les trois suspects ont été rapidement interpellés par les policiers de la BAC, puis placés en garde à vue. Selon la police, deux d’entre eux étaient en possession d’un portefeuille, de 310 euros en billets de banque et de bijoux potentiellement volés. Le troisième détenait un poing américain et 9 grammes de résine de cannabis.

Une seule victime entendue par la police quarante-huit heures après les faits

Le parquet a alors lancé un appel aux victimes, les invitant à se présenter à l’accueil du commissariat central de Waldeck-Rousseau. Problème : samedi soir, quarante-huit heures après les faits, une seule victime avait été entendue la police. Elle a déposé plainte pour le vol de son portefeuille et pour un coup reçu.

Faute de témoignages suffisants, les trois suspects – deux jeunes adultes et un mineur – ont été remis en liberté à l’issue de leur garde à vue, rapporte Ouest-France. Ils pourraient être à nouveau interrogés sous le régime de la garde à vue si d’autres victimes ou témoins, nombreux ce soir-là, se font connaître auprès du commissariat de police.

Le parquet de Nantes lance donc un nouvel appel à témoignages à toutes les personnes présentes sur le quai des Antilles entre 1 h et 1 h 30, dans la nuit de jeudi à vendredi.