Accident à Millas : La ligne SNCF doit rouvrir « la seconde quinzaine de mars »

TRANSPORTS Il y a près de deux ans, une collision entre un TER et un bus scolaire avait causé la mort de six collégiens

N.B.

— 

A Millas, un bus scolaire a percuté un train sur un passage à niveau.
A Millas, un bus scolaire a percuté un train sur un passage à niveau. — N. Bonzom / Maxele Presse

La préfecture des Pyrénées-Orientales l’a confirmé mardi soir : la ligne SNCF Perpignan/Villefranche-de-Conflent rouvrira « la seconde quinzaine de mars ».

Le 14 décembre 2017, une collision entre un bus scolaire et un TER, au niveau d’un passage à niveau,​ à Millas, avait causé la mort de six collégiens. Depuis le drame, la voie ferroviaire était fermée et placée sous scellés. « L’ordonnance (…) rendue par (…) le TGI de Marseille permet désormais à SNCF Réseau d’intervenir sur la ligne en vue de sa réouverture, indique la préfecture des Pyrénées-Orientales. L’inspection de l’état de la ligne d’ores et déjà réalisée (…) permet d’entreprendre rapidement l’ensemble des opérations nécessaires à la remise en service de la ligne. »

Un aménagement du carrefour

Des travaux de modernisation vont être menés. Le conseil régional d’Occitanie a débloqué une enveloppe d’un million d’euros pour sa modernisation.

Par ailleurs, le carrefour où le drame a eu lieu va être réaménagé afin « de faciliter son franchissement par les usagers. « Cet aménagement sera réalisé sans coupure de la circulation et dans un délai de trois semaines par le département », indique la préfecture.