Toulouse : Un simple de coup de fil et le dealer livrait la cocaïne à domicile

UBERISATION Un homme de 20 ans a été condamné à deux ans de prison, dont un ferme, à Toulouse. Il livrait la cocaïne au domicile de ses clients sur un simple appel

N.S.

— 

Le jeune dealer livrait les clients à domicile. Illustration.
Le jeune dealer livrait les clients à domicile. Illustration. — WPA / Sipa

L’histoire ne dit pas si ses clients fournissaient leur digicode. Un homme de 21 ans a été condamné lundi à Toulouse à deux ans de prison, dont un ferme, dans une affaire de trafic de drogue assez particulière.

Ce jeune Blagnacais avait étendu le concept d’ubérisation à son « business » de cocaïne. Le consommateur lui passait un coup de téléphone, et le dealer se déplaçait jusqu’à son domicile pour le satisfaire. Les policiers de la brigade territoriale du Mirail ont eu vent de l’affaire et ont enquêté, avant de réussir à interpeller le jeune homme jeudi dernier.

Une cachette dans un box

Celui-ci cachait la drogue dans un box du parking sous-terrain de sa résidence. Le tribunal correctionnel de Toulouse a assorti sa condamnation d’une mise à l’épreuve d'une durée de deux ans.