Nantes : Le GIGN interpelle un homme retranché chez lui à Couëron

FAITS DIVERS L’individu avait menacé ses voisins avec un couteau, lundi, et refusait de sortir de son domicile

M.P.

— 

Les gendarmes de l'antenne nantaise du GIGN ont dû intervenir pour déloger le forcené de chez lui.
Les gendarmes de l'antenne nantaise du GIGN ont dû intervenir pour déloger le forcené de chez lui. — GUILLAUME SOUVANT / SIPA

Important déploiement de forces de l’ordre, lundi, à Couëron (Loire-Atlantique), près de Nantes. Vers 15 heures, une vingtaine de gendarmes ont pris position devant une maison de la commune, rapporte Ouest-France.

À l’intérieur, un homme retranché chez lui depuis le matin. Ce quadragénaire, connu pour souffrir de problèmes d’ordre psychologique, avait auparavant menacé ses voisins avec un couteau, tout en tenant des propos incohérents, indique Presse-Océan.

Deux grenades assourdissantes

Les négociateurs régionaux de la gendarmerie ont tenté de prendre contact avec lui pour le faire sortir de son domicile mais l’homme refusait catégoriquement de discuter.

Il a donc fallu faire appel à l’antenne nantaise du GIGN (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale). Les militaires ont dû envoyer deux grenades assourdissantes dans la maison afin de pousser le forcené à sortir. Interpellé, celui-ci a été placé en garde à vue.