Millas : Près de deux ans après la collision mortelle, la SNCF peut à nouveau faire circuler des trains sur la ligne

TRANSPORTS La ligne était placée sous scellés depuis le 14 décembre 2017

N.B.

— 

A Millas, le bus scolaire a été coupé en deux.
A Millas, le bus scolaire a été coupé en deux. — N. Bonzom / Maxele Presse

Près de deux ans après la collision mortelle, qui a coûté la vie à six collégiens, la ligne ferroviaire pourrait rouvrir, à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Le 14 décembre 2017, un bus scolaire percutait un TER, au niveau d’un passage à niveau, sur la ligne Perpignan-Villefranche-de-Conflent. Depuis, les voies étaient placées sous scellés, pour les besoins de l'enquête, mais la justice a restitué la ligne à la SNCF, qui est libre de l’exploiter à nouveau.

Près d’un million d’euros pour son amélioration

« La SNCF doit désormais assurer la remise en état rapide de cette ligne prioritaire, a commenté Carole Delga (PS), la présidente de la région Occitanie. Cette décision vient mettre un terme à l’attente des usagers à la suite de la fermeture prolongée de cette ligne. Cette autorisation (…) permet aujourd’hui d’envisager les travaux nécessaires à sa réouverture. Avec l’ensemble des élus du territoire, nous serons vigilants quant aux engagements de SNCF Réseau et au respect des délais. J’ai demandé, par ailleurs, à SNCF Mobilités de revoir et de retravailler les horaires de circulation des TER. »

Une enveloppe de près d’un million d’euros a été votée par le conseil régional pour « améliorer » cette ligne qui relie Perpignan à Villefranche-de-Conflent. Pour l’heure, on ne sait pas quand des trains circuleront à nouveau sur la ligne.