Municipales 2020 à Marseille : « On veut Martine Vassal », des tags hostiles au candidat Bruno Gilles à son domicile et sur un bâtiment municipal

POLITIQUE Concurrent de Martine Vassal pour la course à la mairie de Marseille à droite, Bruno Gilles a vu son domicile et un bâtiment de son secteur être couverts de tags hostiles

Mathilde Ceilles

— 

Bruno Gilles en septembre 2019
Bruno Gilles en septembre 2019 — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

« Demain, en tant que candidat​ et sénateur, je déposerai plainte auprès du procureur de la République. A cinq mois des élections municipales, je demande à tout le monde calme et respect. » Dans un message posté sur les réseaux sociaux, le candidat LR à la mairie de Marseille  Bruno Gilles annonce avoir été victime de tags hostiles sur son domicile et sur un bâtiment municipal de ce secteur. « Nous on est Corse, on ne plus [sic] Bruno Gilles. On veu [sic] Martine Vassal. », indique notamment le tag inscrit sur le centre municipal d’animation des 4e et 5e arrondissements.

Martine Vassal, présidente de la métropole et du conseil départemental, est la deuxième candidate de la droite pour les municipales à Marseille. Elle se présente face à Bruno Gilles, premier candidat déclaré dans cette course et ancien maire de 4e et 5e arrondissements.