Loire-Atlantique: Deux dockers et un Nantais mis en examen après la saisie de 140 kg de cocaïne

ENQUETE La cocaïne a été interceptée lors de la remise d’un container en provenance des Antilles aux dockers

20 Minutes avec AFP

— 

Le port de Nantes Saint-Nazaire, ici à Montoir-de-Bretagne.
Le port de Nantes Saint-Nazaire, ici à Montoir-de-Bretagne. — © Fabrice ELSNER

Après leur interpellation lundi en possession de 140 kg de cocaïne, deux dockers du port de Montoir-de-Bretagne ( Loire-Atlantique) et un Nantais ont été mis en examen et écroués ce vendredi, a annoncé le parquet de Rennes.

La drogue avait été saisie par la police judiciaire de Nantes au moment où elle était remise par les dockers après avoir été récupérée dans un container en provenance des Antilles, selon un communiqué.

Deux d’entre eux ont déjà été condamnés pour trafic de drogue

La saisie a eu lieu dans le cadre d’investigations diligentées par un juge d’instruction de la Jirs (Juridiction interrégionale spécialisée) de Rennes. Il est reproché aux suspects des faits d’importation de stupéfiants en bande organisée, acquisition, détention, transport, offre ou cession de cocaïne, blanchiment aggravé de l’argent issus de ce trafic, et association de malfaiteurs, selon un communiqué.

« Deux d’entre eux ont déjà été condamnés pour des infractions à la législation sur les stupéfiants, et sont en récidive légale, a indiqué Philippe Astruc, procureur de Rennes, dans ce communiqué. Les investigations vont désormais se poursuivre afin d’identifier et d’interpeller l’ensemble des membres de ce réseau. »