Var : La PJ interpelle une nouvelle équipe de trafiquants à la Seyne-sur-Mer

DROGUE La police judiciaire a interpellé 18 personnes en France et en Espagne, soupçonnées de faire partie d’un réseau de revente de stupéfiants à la Seyne-sur-Mer, dans le Var

Adrien Max

— 

Un policier de la PJ de Lille, en mai 2016
Un policier de la PJ de Lille, en mai 2016 — AFP PHOTO / DENIS CHARLET

La tête de réseau fait partie des personnes gardées à vue. La direction interrégionale de la police judiciaire, en collaboration avec l’ Octris, a interpellé mardi 18 personnes en France et cinq en Espagne, soupçonnées de faire partie d’un réseau de trafic de stupéfiants, rapporte France Bleu Provence.

Ce réseau serait à la tête de plusieurs points de vente à la Seyne-sur-Mer, dans le Var. Deux des membres de cette équipe avaient notamment été tués en juillet dernier à Ollioules, alors qu’ils s’apprêtaient à récupérer un nouveau point de vente. Une touriste, victime collatérale, était décédée.

La tête de réseau parti au vert en Espagne

Il s’agit de la troisième bande interpellée par les enquêteurs, toutes soupçonnées de se partager le marché du trafic de stupéfiants dans les environs de Toulon, et de s’adonner à des violences pouvant conduire à des assassinats. La tête de réseau présumée a quant à elle été interpellée en Espagne, où elle s’était mise au vert, sentant le vent tourner.

Les 15 suspects arrêtés dans l’Hexagone ont été déférés ou le seront en vue d’une mise en examen. Les cinq personnes interpellées en Espagne doivent être transférées en France. Des armes ainsi que 100.000 euros en liquide et des dizaines de kilos de résine de cannabis ont été découvertes lors des perquisitions.