Nantes : Trois personnes en garde à vue après le meurtre d’un jeune homme

ENQUÊTE Un jeune de 22 ans avait été tué par balles aux Dervallières, le 11 octobre

M.P.

— 

Le quartier des Dervallières, à Nantes
Le quartier des Dervallières, à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Une semaine après le meurtre d’un jeune de 22 ans, tué par balles vendredi 11 octobre dans le quartier des Dervallières à Nantes, les investigations se poursuivent. Mardi, trois personnes majeures soupçonnées d’être liées à ce crime ont été interpellées par les policiers. Elles ont ensuite été placées en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour meurtre en bande organisée, rapporte Ouest-France.

Leurs gardes à vue ont été prolongées jeudi et pourraient l’être encore jusqu’à samedi, ajoute le quotidien, qui précise qu’une information judiciaire devrait être ouverte.

Deux suspects cagoulés et armés d’un fusil à pompe

Le jeune homme de 22 ans avait été mortellement touché par un tir d’arme à feu alors qu’il se trouvait devant l’entrée d’un immeuble, rue Nicolas-Poussin. La victime n’était apparemment pas la seule à être visée, un autre individu, présent à ses côtés, ayant réussi à s’enfuir sans être touché.

Les suspects, deux individus cagoulés et armés d’un fusil à pompe, étaient parvenus à s’échapper non sans avoir auparavant ramassé une partie des douilles. Il s’agit du troisième meurtre par arme à feu à Nantes depuis le début de l’année 2019.