Un attentat «inspiré du 11-Septembre» évité juste avant l’attaque de la préfecture de police

TERRORISME Le suspect, interpellé par la DGSI dans les Hauts-de-Seine, envisageait de détourner un avion

Thibaut Chevillard

— 

Christophe Castaner dans  ''Vous avez la parole'' sur France 2
Christophe Castaner dans ''Vous avez la parole'' sur France 2 — Jacques Witt/SIPA

Il voulait « s’inspirer du 11 septembre » 2001 aux Etats-Unis. Le ministre de l’Intérieur a indiqué jeudi soir qu’un homme, suspecter de vouloir commettre un attentat, a été interpellé par la DGSI « juste avant » la tuerie à la préfecture de police de Paris le 3 octobre. Cet individu, a précisé  Christophe Castaner, avait pour « projet » de détourner un avion comme les terroristes d’Al-Qaïda qui se sont attaqués « aux tours du World Trade Center ». « Il était en train de s’organiser comme cela », a-t-il ajouté, sans plus de détails.

Selon nos informations, la DGSI a effectivement interpellé fin septembre, dans les Hauts-de-Seine, un jeune homme qui avait évoqué, dans une discussion, son souhait de commettre un nouveau 11-Septembre. Les agents, qui le suivaient discrètement, avaient découvert qu’il rencontrait des difficultés à concevoir et à mettre en œuvre un tel projet et qu’il envisageait de changer de mode opératoire. « Il cherchait à se procurer des armes pour passer à l’acte de manière tout ce qu’il y a de plus classique », indique à 20 Minutes une source sécuritaire.

60e attentat déjoué

Selon une source judiciaire, cet homme a été mis en examen le 26 septembre pour « association de malfaiteurs terroriste » et écroué. Christophe Castaner a affirmé au cours de l’émission Vous avez la parole sur France 2 qu’il s’agissait du 60e attentat déjoué depuis 2013.