Corse : Cinq personnes mises en examen dans « une grosse affaire d'extorsion »

FAITS DIVERS Au total, dix personnes ont été arrêtées en Corse et sur le continent

J.S.-M. avec AFP

— 

Des mobil-homes sur un terrain de camping (illustration).
Des mobil-homes sur un terrain de camping (illustration). — Zeppelin / SIPA

Les enquêteurs évoquent « une grosse affaire d’extorsion entre Albanais et Corses à l’encontre du propriétaire de l’établissement. » Cinq personnes ont été mises en examen, dont deux placées en détention provisoire, dans une enquête pour extorsion en bande organisée contre un camping d’Olmeto (Corse-du-Sud), a-t-on appris lundi auprès du parquet d’ Ajaccio.

Dix personnes avaient été arrêtées lundi en Corse et sur le continent et placées en garde à vue dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour extorsion en bande organisée.

Un plastiquage en décembre 2017

Ces arrestations sont le fruit de plusieurs mois d’enquête de la section de recherches de la gendarmerie de Corse. Tout est parti de la destruction à l’explosif le 10 décembre 2017 du restaurant de ce camping trois étoiles installé près de Sartène, selon cette source.

Le restaurant avait été soufflé par une substance explosive placée sur une bonbonne de gaz, avait alors indiqué le parquet d’Ajaccio en précisant à l’époque qu’aucune piste n’était écartée et que le propriétaire « originaire du continent, avait repris l’établissement il y a peu ».