Haute-Garonne : Il vendait des espèces protégées au marché noir, 59 oiseaux saisis

FAITS DIVERS Les policiers ont découvert 59 chardonnerets élégants chez un particulier à Tournefeuille. Cette espèce protégée peut être revendue près de 1.000 euros pièce au marché noir

J.R.

— 

Le Chardonneret élégant est une espèce protégée.
Le Chardonneret élégant est une espèce protégée. — Chantelat

Ils sont plus petits que des moineaux mais se revendent près de 1.000 euros pièce au marché noir. Lors d’une perquisition en septembre pour trafic de stupéfiants, les policiers toulousains ont découvert chez un particulier à Tournefeuille plusieurs dizaines de cages contenant notamment des chardonnerets élégants.

Cette espèce en voie de disparition est actuellement protégée.

Près de 1.600 euros retrouvés dans une cage

Quand les policiers ont demandé au jeune homme de 26 ans pourquoi il possédait les 59 oiseaux saisis à son domicile, ce dernier a assuré « élever ces oiseaux pour son plaisir ». Mais les agents ont également découvert dans une cage près de 1.600 euros en liquide, laissant peu de doute sur le devenir de ces chardonnerets élégants.

Actuellement incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses, l’apprenti éleveur sera prochainement convoqué devant le tribunal correctionnel pour « détention d’espèce animale non domestique, espèce protégée ». Il encourt trois ans de prison et 150.000 euros d’amende.

Libérés de leurs cages, les chardonnerets élégants ont retrouvé la liberté cette semaine du côté de Tournefeuille où ils ont été relâchés.