Hautes-Alpes : Le parquet classe sans suite le décès d’un migrant retrouvé mort près de la frontière italiennne

IMMIGRATION Un Togolais de 28 ans avait été retrouvé mort en plein hiver à Briançon, le long de la route vers la frontière italienne

20 Minutes avec AFP

— 

Des migrants dans les Hautes-Alpes
Des migrants dans les Hautes-Alpes — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Le parquet de Gap a classé sans suite l'enquête​ ouverte après la mort en février d’un migrant togolais, retrouvé inanimé sur le bord de la route reliant la frontière italienne à Briançon ( Hautes-Alpes). Taminou Derman, 28 ans, originaire de la ville de Kpalimé au sud-ouest du Togo, est « décédé d’hypothermie » le 7 février, quand la température nocturne était descendue à -11°C, selon les investigations et analyses de la Brigade de recherches (BR) de la gendarmerie de Briançon ainsi que les nombreuses auditions de témoins, a précisé le parquet.

L’enquête ouverte pour homicide involontaire et non-assistance à personne en péril a donc été classée « en juillet » en l’absence d’infraction pénale, a précisé le procureur Florent Crouhy.