Lyon : Deux fugitifs recherchés pour braquage et tentative d’homicide arrêtés dans un petit village

GRAND BANDITISME Les deux suspects, recherchés pour une série de braquages et une tentative d’homicide lors d’un règlement de compte, se terraient depuis plusieurs mois

Caroline Girardon

— 

Un policier de la BRI, brigade de recherche et d'intervention. (Illustration)
Un policier de la BRI, brigade de recherche et d'intervention. (Illustration) — SIPA

Leur traque a duré de longs mois avant qu’ils ne soient cueillis à leur plus grande surprise. Deux membres du « milieu grenoblois », des « bandits de bon niveau », ont été arrêtés le 1er octobre à Vernaison, petit village paisible situé au sud de Lyon, apprend-on ce lundi auprès de la BNRF, brigade nationale de recherche des fugitifs.

Les deux individus, âgés de 33 et 32 ans, faisaient l’objet d’un mandat de recherche internationale depuis le mois d’avril pour « tentative d’homicide volontaire » et « vols à main armée » dans la région grenobloise.

Une chute du 7ème étage

Le premier « très impliqué dans le milieu grenoblois », suspecté de trafic de stupéfiants et de braquages, avait pris la poudre d’escampette de façon spectaculaire lors d’une opération menée par la police dans le quartier de la Villeneuve en janvier 2015. Pour échapper à ses poursuivants, l’individu, recherché pour une série de braquages dans des banques, des bijouteries, des stations-service, avait sauté du 7ème étage d'un immeuble avant de disparaître malgré une fracture du tibia. Il avait été ensuite condamné par contumace à 13 ans de prison. Et 15 ans pour une tentative d’homicide lors d’un règlement de compte « dans le milieu ».

« Après de longues investigations avec la PJ de Grenoble, on a pu déterminer qu’il avait pris la fuite avec un autre individu, impliqué dans la même tentative d’homicide et condamné à 8 ans de prison », indique le chef de la BNRF. Et de préciser : « C’est en localisant le second fugitif qu’on a pu remonter jusqu’à lui. Les deux s’étaient repliés dans un appartement à Vernaison en prenant toutes les précautions nécessaires pour se terrer et limiter leurs sorties ».

Les deux individus ont néanmoins été interpellés dans le calme en pleine après-midi sur la voie publique, avec le concours de la BRI de Lyon. « Il n’y a pas eu de blessé. L’arrestation s’est déroulée en douceur. Ils ont été surpris mais n’ont pas manifesté d’opposition », conclut le chef de la BNRF.

Un homme recherché par Interpol arrêté à Grenoble