Accident de car dans l’Aude : La conductrice a été placée en garde à vue

ENQUETE Une passagère de 21 ans est morte dimanche, une autre de 22 ans est grièvement blessée

N.B. avec AFP

— 

L'autoroute A61 (illustration).
L'autoroute A61 (illustration). — SCHEIBER FREDERIC/SIPA

Une passagère française de 21 ans a été tuée dimanche, dans l'accident de car survenu sur l’A61, au niveau de Bizanet, dans l'Aude. Une autre passagère, âgée de 22 ans, a été grièvement blessée. Le pronostic vital de la jeune femme restait engagé en fin d’après-midi, a précisé à l’AFP la procureure de Narbonne, Marie-Agnès Joly. Après l’accident, peu avant 13 h, elle avait été héliportée au CHU de  Montpellier.

Les autres blessés, 16 selon les informations communiquées par la préfecture de l’Aude, le sont légèrement, même s’ils sont « choqués », a ajouté la procureure.

Dépistages d’alcool et de drogue négatifs

Le bus « s’est couché sur le côté pour une raison qu’il reste à déterminer » dans un fossé d’écoulement longeant la route alors qu’il circulait dans le sens Narbonne-Toulouse, avec à son bord 30 personnes, dont la conductrice, avait auparavant indiqué la préfecture.

La conductrice, âgée de 50 ans, a été placée en garde à vue, a indiqué la procureure de Narbonne. « Les dépistages de consommation d’alcool et de drogue sont négatifs » mais d’autres examens toxicologiques sont en cours, a-t-elle indiqué. Les premières constatations montrent une perte du contrôle du car, qui mord sur le bas-côté sur « plus de 150 m » avant qu’il ne se renverse, a ajouté Marie-Agnès Joly. La conductrice « s’est peut-être endormie » mais l’enquête se poursuit, a-t-elle affirmé.

Le véhicule assurait la liaison entre Barcelone et Bordeaux, « opéré par notre partenaire local pour le compte de FlixBus », a pour sa part indiqué la compagnie. Plus de 10 véhicules du SDIS et 60 sapeurs-pompiers, 2 hélicoptères avec équipes médicales et 10 gendarmes ont été engagés pour secourir les blessés et les 12 passagers sortis indemnes, tandis qu’une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place.