Agde : Une enseignante frappée et menacée de mort dans son école par des parents d’élève

AGRESSION Les faits auraient été filmés. Les parents lui auraient reproché d’avoir touché leur fils, alors que l’enseignante était intervenue pour mettre fin à une bagarre dans l’enceinte de l’école

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'une école.
Illustration d'une école. — Nicolas Messyasz/SIPA

Une enseignante de l’école Jules-verne, à Agde (Hérault), aurait été frappée au sein de l’établissement par les parents d’un élève. Les faits se seraient produits lundi dans le bureau de la directrice mais ont été rendus publics ce vendredi. Selon le témoignage de la professeure des écoles qui a déposé plainte auprès du commissariat d’Agde, les faits auraient suivi une altercation dans la cour d’ école.

Elle aurait séparé les deux élèves. Les parents de l’un d’entre eux, auraient estimé qu’elle avait touché leur fils et lui aurait demandé des explications. Celles-ci ont vite dégénéré. Frappée, l’enseignante a également été victime d’insultes et de menaces de mort. Elle aurait filmé la scène. Elle bénéficie de trois jours d’ITT et de quinze jours d’arrêt.

La rectrice dans l’établissement vendredi

L’enseignante a reçu le soutien rapide des syndicats enseignants, qui ont dénoncé le manque de réaction de l’académie. « Le syndicat national unités des directeurs, instituteurs et professeurs des écoles Force Ouvrière de l’Hérault (Snudi FO 34) s’indigne de l’agression, souligne Julie Rastouil, sa secrétaire départementale. Le ministère doit prendre ses responsabilités. Nous revendiquons la protection inconditionnelle des enseignants par la hiérarchie et l’amélioration de nos conditions de travail. »

Le rectorat lui a apporté le sien ce vendredi. Béatrice Gilles apporte « son soutien inconditionnel à l’enseignante, au directeur d’école et tous les personnels » et s’est rendue dans l’après-midi à la rencontre de l’équipe éducative de l’établissement.