Pas-de-Calais : Trente-et-un migrants tentent de traverser la Manche sur des canots

SECOURS La société nationale de sauvetage en mer (SNSM) a dû intervenir pour venir en aide à 31 migrants qui tentaient de traverser le détroit à bord de canots pneumatiques

G.D.

— 

Surveillance maritime des côtes dans  le Pas-de-Calais.
Surveillance maritime des côtes dans le Pas-de-Calais. — Michel Spingler / SIPA

Nouvelle tentative de traversée. Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3h30, la préfecture maritime a été prévenue par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage ( Cross) Gris-Nez que deux embarcations pneumatiques avec 13 et 18 migrants à leur bord étaient en difficulté au nord de Calais​, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris ce vendredi.

« Les migrants avaient contacté le Samu 62 qui a relayé l’appel de détresse au Cross », souligne la préfecture maritime dans un communiqué. Un hélicoptère a pu localiser les embarcations vers 5h. Elles se trouvaient à environ 17 km au large de Gravelines.

Un canot a coulé

« Des canots tout temps de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) ont alors été engagés dans des conditions météorologiques difficiles, précise la préfecture. Une embarcation pneumatique était d’ailleurs en train de prendre l’eau lorsque les sauveteurs sont arrivés. Elle a coulé à l’issue du sauvetage des personnes. »

Les 31 migrants (26 adultes et 5 enfants) ont été récupérés aux alentours de 7h. Ramenés à terre, ils ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières à Dunkerque et Gravelines. Le bilan provisoire faisait alors état de plusieurs personnes en hypothermie.