Panthère d’Armentières : Le mystère s’épaissit après la libération sans poursuite du propriétaire

ENQUETE La libération sans poursuite judiciaire de celui qui était présenté comme le propriétaire de la panthère d’Armentières renforce le mystère autour de la disparition de l’animal

G.D. avec AFP
— 
La panthère avait déambulé sur les toits à Armentières, le 18 septembre 2019.
La panthère avait déambulé sur les toits à Armentières, le 18 septembre 2019. — SIPA

A qui appartient donc la panthère noire d'Armentières ? Et où se trouve-t-elle ? Jeudi, l’occupant du logement d’où s’était échappé l’animal à Armentières, dans le Nord, a été relâché à l'issue de sa garde à vue, a-t-on appris auprès du procureur de Lille.

Cet homme, dont on ignore l’âge, s’était « présenté volontairement », mardi, au commissariat. Après moins de 48 heures de garde à vue, il est sorti libre, sans faire l’objet de la moindre poursuite alors que les chefs d’inculpation qui planaient sur lui étaient nombreux. Le ministère public a, néanmoins, précisé que l’enquête préliminaire se poursuivait.

L’animal n’a toujours pas été retrouvé

L’homme, qui était présenté comme le propriétaire, ne l’est peut-être pas. Les enquêteurs le soupçonnaient notamment d’avoir acquis et détenu chez lui illégalement ce félin protégé, de lui avoir fait subir des sévices, notamment en lui coupant les griffes.



Cette affaire prend donc une tournure très mystérieuse après cette libération surprise sans autres explications. Sans compter que la fameuse panthère n’a toujours pas été retrouvée.

Enlevée au zoo de Maubeuge

Le 18 septembre, elle était passée par la fenêtre, laissée ouverte, pour s’échapper du domicile où elle était gardée. Elle s’était baladée sur le toit d’un immeuble à Armentières avant d’être capturée par les pompiers.

Agée de quelques mois et pesant entre « 25 et 30 kg », elle avait été recueillie temporairement par le zoo de Maubeuge, en attendant son transfert vers la Loire, dans un organisme spécialisé qui reprend les animaux domestiqués. Elle avait été enlevée dans la nuit du 23 au 24 septembre.