Béarn : Trois individus recherchés après la découverte d’un chien abattu à l’arme à feu

ACTE DE CRUAUTÉ L’animal, abandonné par ses propriétaires, n’a pas survécu à ses blessures

C.C.

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie.
Illustration d'une voiture de gendarmerie. — G.Michel/SIPA

L’enquête progresse après la découverte du cadavre d’une chienne près de Garlin dans le Béarn. La gendarmerie a identifié les auteurs présumés de cet acte de cruauté, rapporte Sud Ouest. Il s’agit de trois personnes toujours en fuite ce jeudi.

Tout a commencé par une plainte de l’Association de défense animale pyrénéenne (Adap 64) il y a quelques jours. Elle avait reçu un signalement pour une chienne type berger des Pyrénées à l’abandon dans une propriété après un déménagement. Une procédure était d’ailleurs en cours pour maltraitance.

Des coups de feu entendus

Mais récemment un témoin a vu trois individus pénétrer dans la propriété avant d’entendre plusieurs coups de feu et les hurlements de l’animal. C’est ce témoin qui a aidé les gendarmes à identifier les malfaiteurs. Ces derniers risquent une peine de deux ans de prison et une amende de 30.000 euros.