Isère : Après la découverte d’un corps sur un chantier, un ancien employé soupçonné d’assassinat

ENQUETE Le suspect a indiqué avoir travaillé « au black » pour la victime qui lui devait 20.000 euros

C.G.
— 
L'hôtel de police à Grenoble.
L'hôtel de police à Grenoble. — J.P Clatot / AFP

Un homme de 44 ans a été placé en garde à vue et doit être présenté devant un juge d’instruction lundi pour « assassinat », apprend-on ce dimanche auprès du procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant. L’individu est soupçonné d’avoir abattu son ancien employeur âgé de 38 ans.

Son corps a été retrouvé samedi après-midi sur un chantier situé à Miribel les Echelles en Isère. C’est l’épouse de la victime qui l’a découvert. Son mari était en train de rénover une maison. La victime présentait « une plaie ressemblant à un impact de tir d’arme à feu », indique le parquet précisant toutefois qu’il n’y « a pas de certitude à ce stade ».

20.000 euros impayés ?

Très vite, l’épouse a indiqué que son conjoint avait reçu des textos de menaces de mort de la part d’un homme qu’il avait travaillé avec lui. Le suspect, rapidement identifié, a été interpellé samedi vers 19h20 et placé en garde à vue. Il a indiqué aux enquêteurs avoir « travaillé pour la victime au black » et précisé que cette dernière lui devait 20.000 euros. « Une dispute ayant éclaté à ce sujet, un coup de feu serait accidentellement parti du pistolet apporté par le mis en cause », explique Eric Vaillant.