Yvelines : Un directeur de centre de loisirs mis en examen pour viol sur une enfant de 3 ans

FAITS DIVERS Le suspect nie les accusations de viol et d'agression sexuelle

20 Minutes avec AFP

— 

Un brassard de la police, à Paris, en septembre 2019.
Un brassard de la police, à Paris, en septembre 2019. — Tristan Reynaud/SIPA

Un directeur de centre de loisirs de Châteaufort, dans les Yvelines, a été mis en examen et écroué mercredi pour viols, agressions sexuelles et corruption de mineure de moins de 15 ans, a-t-on appris ce vendredi de source judiciaire. L’homme, âgé de 42 ans, dirigeait une structure d’accueil pour jeunes enfants sur le temps périscolaire d’après Le Parisien, qui a révélé les faits. Il est accusé d’avoir abusé d’une petite fille âgée de 3 ans.

Selon un témoignage, le quadragénaire entretenait également « une relation plus suivie avec une jeune fille de 13 ans », toujours d’après une source judiciaire. L’homme est aussi poursuivi pour voyeurisme. Des photographies prises sous la jupe de femmes ont été retrouvées dans son téléphone portable.

Le suspect nie les accusations de viol et d’agression sexuelle sur la petite fille, mais il a reconnu les faits de voyeurisme, selon Le Parisien.

Education nationale: 27 radiations en 2015 pour des affaires de pédophilie