Lyon : Après l'agression d'un étudiant qui a eu la tête piétinée, trois suspects interpellés

ENQUETE Le 2 septembre deux étudiants ont été passés à tabac gratuitement par plusieurs individus

C.G.

— 

Devant un commissariat (illustration).
Devant un commissariat (illustration). — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Près de trois semaines après la violente agression survenue devant le cinéma Pathé Bellecour de Lyon, trois jeunes d’une vingtaine d’années ont été interpellés au terme « d’un travail d’enquête minutieux et de nombreuses investigations menées par la Brigade de Sûreté Urbaine », indique ce jeudi la Sûreté du Rhône.

Ils sont soupçonnés d’avoir passé à tabac « sans raison apparente » deux étudiants en leur sautant notamment sur la tête à pieds joints. L’une des victimes, la plus gravement touchée, s’est vue prescrire l’équivalent de 21 jours d’ITT. Et l’autre, 5 jours.

Violentés sans aucune raison apparente

Le 2 septembre, l’un des deux garçons a été pris à partie gratuitement par plusieurs individus place Bellecour. Tentant de fuir, il s’est dirigé vers la rue de la République où son ami devait le rejoindre. Les belligérants les ont suivis et ont déclenché une violente bagarre devant le cinéma. Pour échapper aux coups, les deux victimes ont essayé de s’abriter dans le hall de l’établissement. C’est à ce moment-là que leurs agresseurs les ont fait chuter au sol et que l’une d’elle s’est fait piétiner la tête.

Les trois suspects, âgés respectivement de 20, 24 et 25 ans, sont tous connus des services de police. Les deux plus âgés comptent respectivement 44 et 40 antécédents judiciaires. Ils ont été identifiés grâce à « l’exploitation des images de vidéosurveillance d’une part, et à des investigations menées à la suite du recueil de témoignages d’autre part », indique la Sûreté du Rhône.

Deux d’entre eux ont reconnu les faits. Le troisième a nié. Ils seront présentés ce vendredi au parquet pour violences volontaires aggravées.