Moselle: L'ouvrier brûlé dans l'incendie de l'usine Renault est décédé

FAITS DIVERS L'homme de 58 ans avait été gravement touché dans un incendie le 7 août

T.G.

— 

Une vingtaine de véhicules et plus de 60 pompiers avaient été mobilisés pour éteindre l'incendie.
Une vingtaine de véhicules et plus de 60 pompiers avaient été mobilisés pour éteindre l'incendie. — Franck Lodi / Sipa

Le grave incendie survenu le 7 août à l'usine Renault de Batilly, en Moselle, a fait une victime. Brûlé au troisième degré, un ouvrier de maintenance de 58 ans est décédé, indique le Républicain Lorrain. Soigné à l’hôpital de Mercy, à côté de Metz, il n’a pas survécu à ses blessures.

Le feu, qui avait pris dans une cabine de peinture en travaux d’un bâtiment de l’usine, avait détruit près de 1.000 m² de bâtiments dans la soirée du 7 août. Le site Renault-Sovab de Batilly est une usine de carrosserie-montage qui produit des utilitaires. C’est le premier employeur privé du département, avec 2.800 salariés.