Rouen : Un fétichiste des pieds condamné pour violences et intrusions dans des universités

JUSTICE Il a été reconnu coupable et condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis et à une mise à l’épreuve pendant deux ans comprenant une obligation de soins psychiatriques

20 Minutes avec agence

— 

Une université, illustration.
Une université, illustration. — PATRICK KOVARIK / AFP

Pendant plusieurs mois, un ancien étudiant de Rouen (Seine-Maritime) s’est introduit dans plus universités et écoles pour assouvir son penchant fétichiste. Il demandait à voir les pieds de certaines femmes et s’allongeait sous les tables pour les prendre en photo.

Le jeune homme de 28 ans a été jugé en son absence ce lundi par le tribunal correctionnel de Rouen. La première plainte contre lui avait été déposée en mai 2018 par le responsable d’une école de commerce, rapporte 76actu.

Il se glissait sous les tables de la bibliothèque

Une deuxième plainte a été déposée en août 2018 par une étudiante et salariée de l’université de Rouen. Elle aurait refusé de lui montrer ses pieds lorsque l’homme lui avait demandé. « C’est alors qu’il l’a violemment attrapée par le bras et l’a plaquée au mur », a expliqué la présidente de l’université lors de l’audience. La jeune femme a alors averti la sécurité qui a « immédiatement identifié l’homme ».

Une troisième plainte venant du directeur d’une bibliothèque universitaire a suivi en octobre 2018. L’individu était venu se glisser sous les tables pour photographier les pieds de certaines étudiantes. Quand le directeur lui a demandé de partir, l’homme lui a donné un coup violent qui lui a brisé une côte. En garde à vue, le jeune homme a reconnu les violences, les intrusions et son penchant fétichiste.

Il a été condamné à six mois de prison avec sursis et à une mise à l’épreuve de deux ans comprenant l’obligation de soins psychiatriques. Il a interdiction de contacter les victimes ou de se rendre sur des sites étudiants. Il devra verser une amende de 200 euros ainsi que 2.580 euros de dommages et intérêts aux différentes victimes.