Morbihan : Une ogive retrouvée dans la maison après le crash d’un avion de chasse belge

ACCIDENT Les deux pilotes ont pu s'éjecter et sont sains et saufs 

C.A.

— 

Image aérienne du lieu du crash d'un avion de chasse F-16 dans le Morbihan, le 19 septembre 2019.
Image aérienne du lieu du crash d'un avion de chasse F-16 dans le Morbihan, le 19 septembre 2019. — Gendarmerie du Morbihan
  • Un avion de chasse belge s’est crashé le 19 septembre à Pluvigner. Les deux pilotes avaient pu s’éjecter.
  • Une maison a été sérieusement touchée par le F-16. Une ogive de missile a été retrouvée dans la salle de bains.
  • L’ogive n’était pas armée, selon les premiers éléments connus.

L’ogive d’un missile a été retrouvée dans la salle de bain d’une maison de Pluvigner (Morbihan) accrochée par un avion de chasse belge le 19 septembre, révèle Ouest-France. Le F-16 s'était crashé quelques mètres plus loin après une défaillance de moteur.

D’après le quotidien, l’ogive ne contenait pas d’explosif, confirmant les éléments communiqués par la préfecture après le crash. Les services de l’Etat avaient affirmé que l’avion « n’était pas armé » au moment de l’accident.

Le morceau de missile serait tombé de l’aile de l’avion au moment où celui-ci s’est accroché à la maison. Le pilote et le copilote avaient pu s’éjecter quelques secondes avant le crash. Tous les deux sont sains et saufs, non sans avoir connu une belle frayeur. Le copilote était resté plusieurs heures suspendu à son parachute, accroché dans une ligne à haute tension.

Aucun blessé à déplorer

D’après l’armée belge, un problème de moteur serait à l'origine de l'accident, qui n’a fait aucun blessé à terre. L’avion avait quitté Florennes, en Belgique, et devait rejoindre la base de Lann-Bihoué, près de Lorient, quand il s’est abîmé dans une zone rurale au nord d’Auray. Une enquête a été ouverte.

Tous les habitants du hameau de Pluvigner n’ont pas pu regagner leur maison. Des travaux de dépollution restent à mener sur place, précise Ouest-France.