Somme : Un automobiliste britannique voulait rouler aussi vite qu’un TGV avec sa Ferrari

EXCES DE VITESSE Au volant de sa Ferrari, l’homme a été intercepté à près de 300 km/h

Mikaël Libert

— 

Le bolide a été contrôlé à 259 km/h par les gendarmes.
Le bolide a été contrôlé à 259 km/h par les gendarmes. — Gendarmerie nationale

Très (très très très) grand excès de vitesse. Samedi, les gendarmes de la Somme ont intercepté une Ferrari qui circulait largement au-dessus de la vitesse maximale autorisée sur l’autoroute A16.

Les gendarmes du peloton motorisé d’Abbeville, dans la Somme, effectuaient des contrôles de vitesse sur une portion de l’A16, dans le sens Paris – Boulogne-sur-Mer, samedi après-midi. Les militaires sont tombés sur le client du mois, voire de l’année, quand ils ont vu débouler une Ferrari 488 Spider d’un rouge flamboyant. Sur les jumelles des gendarmes, le chiffre incroyable de 259 km/h s’est affiché au passage du bolide. Seulement 61 km/h de moins qu’un TGV en vitesse de croisière.

Rétention immédiate du permis de conduire et amende salée

Deux motards se sont lancés à la poursuite de l’automobiliste, lequel n’a pas opposé de résistance à son interception. Au volant de la belle italienne, un ressortissant britannique visiblement pressé de rentrer chez lui. La vitesse retenue contre lui était de 246 km/h, soit 116 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée.

Le chauffard a fait l’objet d’une rétention immédiate de son permis de conduire et a dû s’acquitter d’une amende forfaitaire de 750 euros. Pour repartir, il n’a pu faire autrement que laisser le volant de sa Ferrari à un autre conducteur. Le contrevenant a par ailleurs été convoqué devant le tribunal au mois de décembre prochain.