Reims : Information judiciaire ouverte après une rixe qui a fait un mort

VIOLENCES Il s’agirait d’un règlement de compte suite à un féminicide qui a eu lieu cet été

20 Minutes avec AFP

— 

Le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette. (archives)
Le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette. (archives) — Gutner/SIPA

Le parquet de Reims a annoncé vendredi avoir ouvert une information judiciaire deux jours après une rixe mortelle, sur fond de règlement de comptes après la mort d’une femme en juillet. « J’ai ouvert ce jour une information judiciaire criminelle (…) du chef d’assassinat, complicité de tentative d’assassinat et tentative d’assassinat », a déclaré le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette.

Trois personnes ont été mises en examen et placées sous mandat de dépôt, a-t-il indiqué un peu plus tard. Mercredi soir, un homme de 36 ans a été tué par balles et cinq personnes blessées lors d’une rixe sur le campement d’une famille des gens du voyage à Reims, dans « ce qui semble ressembler à une expédition punitive ».

Les suites d'un féminice de juillet

Cet homme est le frère d’une femme de 37 ans, tuée début juillet à Thil (Marne) par son compagnon, mis en examen pour coups mortels sur conjoint et placé en détention provisoire avant d’être remis en liberté suite à une erreur de procédure. Selon des témoins, ce dernier, toujours introuvable vendredi, faisait partie des individus présents mercredi soir « pour en découdre » avec la famille.

L’information judiciaire ouverte vendredi « est également ouverte contre X des chefs de tentative de meurtre par arme blanche et par arme à feu (…) », a-t-il ajouté.