Les locaux de l'hôtel de police de Lyon.
Les locaux de l'hôtel de police de Lyon. — C. Villemain / 20 Minutes

ENQUETE

Nuisances nocturnes à Lyon : Quatre jeunes arrêtés pour avoir explosé les portes d'un immeuble et menacé de mort ses habitants

Ils auraient agi en représailles lorsqu'un riverain excédé a brisé le pare-brise de leur voiture en jetant un préservatif rempli de glace pilée

Quelques jours après les violences survenues en presqu’île lyonnaise, l’enquête avance. Quatre jeunes, âgés de 18 à 21, résidant dans les communes de Caluire, Saint-Priest et Vaulx-en-Velin ont été arrêtés et placés en garde à vue, indique ce vendredi la Sûreté du Rhône.

Ils sont soupçonnés d’avoir menacé de mort les habitants d’un immeuble de la rue Edouard-Herriot à Lyon et d’avoir démoli les deux portes d’entrée dans la nuit de samedi à dimanche. Pour rappel, les policiers ont dû intervenir vers 2h du matin, contactés par des riverains signalant un attroupement et une situation particulièrement tendue dans la rue.

Les suspects nient les faits

Les esprits se sont échauffés lorsqu’un habitant (non identifié), excédé par les bruits de klaxon, a jeté de sa fenêtre un projectile explosant le pare-brise de l’une des voitures, garée au pied de l’immeuble. Il s’agissait d’un préservatif rempli de glace pilée, rapporte la police lyonnaise. Le véhicule, occupé par quatre jeunes, était une voiture de location.

Furieux, ces derniers se seraient rués sur l’immeuble, explosant les portes d’entrée et grimpant dans les escaliers pour frapper à toutes les portes et menacer les habitants. Lors de leur garde à vue, les suspects ont nié les faits. Ils ont été relâchés. Le parquet a ordonné des investigations complémentaires pour identifier l’ensemble des mis en cause et le rôle exact de chacun.

Depuis l’automne dernier, des bandes de jeunes se rendent chaque week-end en presqu’île afin de se livrer à des rodéos et klaxonner toute la nuit. Les riverains ont lancé une procédure collective en justice. Une réunion est prévue ce vendredi après-midi avec les autorités afin de dégager des solutions.