Isère : Le cadavre démembré retrouvé sous une bâche est celui d’un Italien

FAITS DIVERS La victime était portée disparue depuis le 9 juillet

Caroline Girardon

— 

Un gendarme de la brigade de recherches. Illustration.
Un gendarme de la brigade de recherches. Illustration. — F. Lodi - Sipa

Le corps amputé de ses quatre membres découvert par un chasseur dimanche en Isère est celui d’un Italien de 44 ans, a précisé jeudi le parquet de Grenoble saisi désormais du dossier en vue de l’ouverture d’une information judiciaire pour assassinat.

Le cadavre avait été retrouvé dimanche par un chasseur dans une bâche à Charette, une petite commune située à une trentaine de kilomètres au nord de Bourgoin-Jallieu.

La victime frappée au crâne ?

L’autopsie du corps, pratiquée mercredi à Pontoise à l’Institut de recherche de la gendarmerie nationale (IRCGN), a révélé « des lésions osseuses crâniennes causées par un instrument contondant qui pourraient être à l’origine du décès par lésions neurologiques graves et/ou hémorragie », précise le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, dans un communiqué.

Elle a permis également d’établir qu’il s’agissait d’un Italien né en 1975 à Naples et qui avait disparu depuis le 9 juillet dans une commune voisine.

La piste d’un règlement de compte

« D’autres analyses doivent encore être effectuées pour en savoir plus sur les circonstances et causes du décès », ajoute le procureur qui précise qu'« un juge d’instruction sera saisi vendredi matin à Grenoble d’une ouverture d’information judiciaire pour assassinat ».

Selon le Dauphiné Libéré, qui cite une source proche de l’enquête et évoque la piste mafieuse, la découverte d’un pendentif identique à celui que ce Napolitain portait avait été découvert dans le sac en plastique « fermé avec de l’adhésif ». L’enquête a été confiée à la Section de recherches de Grenoble.