Strasbourg : Deux mamans dénoncent le manque d'auxiliaires pour les enfants handicapés dans les écoles

HANDICAP Ce mercredi 18 septembre, deux mamans sont montées sur le toit d'une église à Strasbourg pour protester contre les difficultés à scolariser des enfants handicapés

Angélique Férat

— 

Les deux femmes sont redescendues sans encombre en début d'après-midi
Les deux femmes sont redescendues sans encombre en début d'après-midi — Angélique Férat

Elles ont réveillé le centre-ville de Strasbourg à coups de mégaphone. Deux mamans alsaciennes sont montées durant la nuit sur l’échafaudage qui recouvre actuellement l’église du Temple neuf. Les deux militantes ont accroché une banderole sur laquelle on pouvait lire «  école au rabais, avenir sacrifié ». Elles ont crié leur colère à l’aide toute la matinée. Les deux femmes qui appartiennent au Collectif citoyen handicap, dénoncent le manque d’auxiliaires dans les écoles pour les enfants handicapés.

Un auxiliaire pour cinq enfants

Dans le Bas-Rhin, plus de 6.765 enfants handicapés ont besoin d’un accompagnant à l’école. Selon les mamans mobilisées, le rectorat n’aurait désigné que 1.180 AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap) soit une aide pour 5,7 enfants. « Beaucoup de familles abandonnent. Elles en ont marre. » Le rectorat leur a promis un rendez-vous très prochainement, sans plus.

Très lasse, Marie Letter admet qu’elle attendait plus de son action. Elle a un enfant autiste qui, lui, est scolarisé grâce à une aide à temps plein : « On dit et redit la même chose chaque année. On assiste à des échecs scolaires énormes, non pas parce que les enfants sont très handicapés mais parce qu’ils ne peuvent pas aller à l’école. C’est rageant. » Cette opération participe d’une mobilisation nationale. Des manifestations ont eu lieu devant les rectorats de plusieurs villes en France.