Nantes : L’homme place un traceur GPS sous la voiture de son ex-femme

FAITS DIVERS L’homme a expliqué vouloir entrer en contact avec son fils

David Phelippeau

— 

L'hôtel de police Waldeck-Rousseau à Nantes.
L'hôtel de police Waldeck-Rousseau à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Tout commence en août 2018. Une femme de 32 ans vient déposer plainte au commissariat de police de Nantes contre son ex-mari pour « tentative de soustraction d’enfant, par parent déchu de son autorité parentale », rapporte la police. L’homme, âgé de 49 ans, après avoir été entendu par les policiers, fait l’objet d’un rappel à la loi.

L’histoire ne s’arrête pas là. Le 10 septembre dernier, la jeune femme se présente à nouveau au commissariat car elle pense avoir découvert sous son véhicule une balise GPS. Rapidement, un policier confirme qu’il s’agit bien d’un traceur GPS. Une enquête pour collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux est alors ouverte. La victime dépose alors plainte ayant de forts soupçons contre son ex-mari.

Il voulait appeler son fils quand son ex-femme était partie

Le suspect a finalement été convoqué à la brigade de protection de la famille lundi. Il aurait expliqué avoir voulu entrer en contact avec son fils en l’appelant quand son ex-femme était partie de son domicile. L’homme a été déféré devant le tribunal, mardi, en vue d’une comparution à délai différé le 7 novembre, pour la tentative de soustraction d’enfant en récidive et pour harcèlement en présence d’un mineur sur la période du 3 août au 10 septembre, conclut la police.